Le Premier ministre supervise le lancement de la Conférence islamique internationale sur les défis de l’excès et de l’extrémisme violent

Nouakchott, 21/02/2018 - Le Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine a supervisé mercredi, à Nouakchott, la cérémonie de lancement des manifestations de la Conférence islamique internationale, organisée sous le thème : « Le présent de la Nation islamique à la lumière des défis de l’extrémisme violent ».

De nombreux Oulémas, penseurs et chercheurs dans le domaine islamique participent, deux jours durant, à cette rencontre de Nouakchott, qui s’inscrit dans le cadre de la quête d’une approche intellectuelle d’enracinement des valeurs de modération et du centrisme.

La mondialisation, les courants de la violence, l’extrémisme et la Nation civile sont des thèmes qui seront étudiés, sous l’angle islamique au cours de cette conférence.

Le Premier ministre a mis en exergue dans son discours prononcé à cette occasion, la prise de conscience rapide de la Mauritanie des dangers de l’extrémisme et son adoption ’’illico presto’’ d’une approche avant-gardiste de lutte contre l’extrémisme violent, à travers un diagnostic précis de ce phénomène, puis de la rectification des faux concepts chez les jeunes.

Ci-après l’intégralité de cette allocution :

"Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Paix et Salut sur Son Messager, Sa famille et tous Ses Compagnons

Messieurs les ministres,

Mesdames et Messieurs les élus,

M. le Président du Forum pour la promotion de la paix au sein des communautés musulmanes

Honorables Erudits,

Excellences ambassadeurs,

Chers hôtes des Etats frères et amis,

Mesdames et Messieurs

Je suis honoré de superviser l’ouverture de cette Conférence internationale bénie organisée par le ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel, sous le patronage de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, sous le thème : « le présent de la Nation islamique à la lumière des défis de l’extrémisme violent ».

Je saisis cette opportunité pour exprimer la bienvenue à nos illustres hôtes des Etats frères et amis et leur souhaiter un paisible séjour parmi nous.

L’organisation de cette conférence est une réponse objective aux défis actuels posés à notre Nation islamique à la lumière des phénomènes croissants de l’excès et de l’extrémisme et de leurs conséquences négatives sur le comportement des jeunes, en paralysant ses capacités ainsi que leurs impacts sur la cohésion, la sécurité et la stabilité de la Nation.

Mesdames et Messieurs

Notre pays a pris précocement conscience des dangers de l’extrémisme, s’employant immédiatement à adopter une approche avant-gardiste de lutte contre l’extrémisme violent, s’inspirant d’une lecture réfléchie des causes de ce phénomène et d’un diagnostic précis de ses différentes formes et manifestations.

Elle a entrepris, sur la base de ce constat, la mission de rectification des faux concepts, en particulier chez les jeunes, à diffuser le discours islamique sain, basé sur la modération, la tolérance et la bonne argumentation, sans perdre de vue, le traitement ferme, par les moyens nécessaires, de tout ce est de nature à constituer une menace à la sécurité du pays et la quiétude des citoyens.

Notre pays a réussi ainsi à éloigner le spectre de l’extrémisme de nos frontières et à mettre à nu le caractère infondé des prêches et la malveillance des interprétations des propagandistes et des thuriféraires, et à tracer pour les frères et amis une approche unique dans ce domaine, qu’ils n’ont pas tardé à apprécier et à s’en inspirer ainsi qu’à se concerter avec nous sur cette approche.

Mesdames et Messieurs

Les motifs de la tenue de cette conférence, comme vous le voyez sont nombreux, ses objectifs sont nobles et les participants ici présents sont une élite composée des meilleurs Oulémas de la Nation. Partant de cela, nous nous attendons, à des résultats précieux, approfondissant le diagnostic des défis existants et aidant à présenter des propositions efficientes, capables de contrer les abus qui en résultent.

Nous sommes en devoir d’attendre également de nos illustres Oulémas, de jeter davantage la lumière sur les richesses des idéaux islamiques de paix, de tolérance, de modération, de dialogue et de respect de l’homme, représentant d’Allah sur sa terre.

Enfin, je déclare ouverte, avec la bénédiction d’Allah, cette conférence, vous souhaitant plein succès dans vos travaux.

Paix, miséricorde et bénédiction d’Allah sur vous "

Le ministre des affaires islamiques et de l’enseignement originel M. Ahmed Ould Ehl Daoud, a qualifié, la supervision du Premier ministre des activités de cet événement, de meilleure preuve de la grande attention accordée par Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, à cette conférence et son souci constant de servir l’action ainsi que de ses efforts inlassables d’accompagner les frères, dans les pays islamiques pour immuniser les sociétés contre la violence et l’extrémisme, à travers l’enracinement des valeurs de modération et du centrisme.

« L’extrémisme idéologique est le fruit d’une compréhension erronée de l’Islam et d’une mauvaise interprétation de ses desseins limpides, tendant à déformer l’Islam et à présenter leur voie à travers la haine et la violence », a-t-il ajouté.

« Cette conférence vise à contrer ses faux concepts, à débattre de la situation de la Nation, à la lumière des dérives idéologiques et de l’extrémisme violent, qui sévissent dans le monde, en vue de mettre en exergue les valeurs étincelantes de l’islam et de ses fondements civilisationnels », a-t-il poursuivi.

Prenant la parole, Cheikh Abdallahi Ould Boya, président du forum de la consolidation de la paix et de la sécurité dans les communautés musulmanes, s’est appesanti sur l’approche centriste, visant la promotion de la culture de coexistence pacifique dans les communautés humaines et musulmanes d’une part et des valeurs communes telles que la paix, la compassion et la justice, d’autre part.

« Le centriste corrige les concepts, par voie d’adoption de la voie scientifique droite, qui traite la pensée défectueuse et ses effets », a-t-il dit, appelant les Oulémas à corriger les terminologies erronées, à clarifier le chemin, précisant avoir présenté une méthodologie complète relative à la conduite à observer face aux textes de la Chariaa islamique.

Le ministre de l’orientation et des Aoughafs en République du Soudan, M. Boubacar Outhmane, a souligné dans son mot pour la circonstance, l’importance de cette rencontre, dans le difficile contexte actuel traversé par la Nation islamique, louant le rôle des Oulémas Chenaghittas dans la diffusion des sciences islamiques en Afrique et au Soudan en particulier, en se basant sur l’approche centriste de la Charia islamique et de l’assimilation saine de la sainte religion islamique l’Islam.

« Le phénomène de l’extrémisme est étranger à la Nation islamique et doit en conséquence, être jugulé par les Oulémas et les penseurs, à travers une saine diffusion des concepts et des textes de la Charia », a-t-il affirmé, qualifiant la conférence de Nouakchott, de tournant dans l’étude du phénomène de l’extrémisme et de l’extrémisme violent.

Le Sous-secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, M. Abdoul Rahmane Ben Abdullah Al-Zaid a salué aussi dans son intervention, l’organisation de cette conférence en Mauritanie, « eu égard à son rôle distingué dans la lutte contre la violence et l’extrémisme », passant en revue les efforts de son institution, visant à rayonner l’image de l’islam, sur les tribunes internationales et à travers le partenariat avec de nombreux organismes et organisations opérant dans ce domaine.

Il a exprimé enfin le vœu de voir la rencontre de Nouakchott aboutir à une vision islamique forte et claire de traitement du phénomène de l’extrémisme et de l’extrémisme.

Prenant à son tour la parole, l’ancien ministre des Aoughafs au Royaume hachémite de Jordanie, M. Hayel Daoud a qualifié « le phénomène de l’excès et de l’extrémisme », de fléaux les plus dangereux posés aujourd’hui pour l’humanité, rappelant la place accordée par le Saint Coran, dans de nombreux versets, à la sécurité, au point d’être évoquée avant les moyens de subsistance, soulignant les millions de pertes humaines et de dégâts économiques énormes, causés par l’extrémisme.

La cérémonie s’est déroulée en présence de certains membres du gouvernement et du corps diplomatique, du wali de Nouakchott Ouest, de la présidente de la Communauté Urbaine de Nouakchott, de la maire de Tevragh-Zeina et d’autres personnalités.


le Premier Ministre, Monsieur Mohamed Salem Ould Béchir


Conseil des Ministres


Communiqué du Conseil des ministres

Politique du Gouvernement
Déclaration de Politique Générale du Gouvernement 2015-2019
Plan d’Activités du Gouvernement pour la période 2015-2017
Bilan et perspectives de l’exécution de la déclaration de politique générale du gouvernement (2015-2016)
Bilan d’exécution 2015 et perspective
Bilan d’exécution 2016 et perspective
Avis
Avis d’achat
Avis d’achat

Premier Ministre


Biographie

Gouvernement


Compositions

M.S.G du Gouvernement


Organisation
Directions

Cabinet


Organisation

Documents


Documents Juridiques
Circulaires
Autres Documents

© 2015 Tout droit réservé Primature
- Développé par: MEFPTIC-DGTIC -